⟵ Retour

Le maire sortant à la recherche du rassemblement perdu avec des recettes éculées

Mardi 2 juin, sur un article de blog tenu par un journaliste bien informé de France 3 Occitanie, nous avons appris que le maire sortant de Ramonville formulait un appel au rassemblement des forces de gauche. Un objectif : réunir les trois listes de gauche sous sa seule bannière. Qui m’aime me suive ! Le grand féodal appelle ses vassaux à la rescousse !

Car nous ne y trompons pas, cet appel n’est pas programmatique, sauf à considérer le « tout sauf Sylvie Brot » comme un programme viable. Il s’agit de bien autre chose : « une répartition des places » explique l’article.

Bas les masques !

Celui qui, pendant six années, a vu sa majorité de 2014 se fissurer, jusqu’à la dissidence d’un de ses principaux adjoints, renoue avec les vieilles tambouilles politiciennes en proposant cet accord, sans se soucier un seul instant de la cohérence programmatique de cette union. Nous saluons la position de Jean-Luc Palévody qui a publiquement rejeté cette compromission.

Le rassemblement : quand il le réclame en vain…

Rassembler, ce n’est pas additionner des logos de partis (dont celui du PS, acquis par le maire-candidat au mépris du choix des adhérents de la section locale). Rassembler ce n’est pas lancer de vaines exhortations depuis six mois, sans réponse de ses potentiels partenaires, après les avoir maltraités durant six ans.

… nous le bâtissons !

Rassembler, c’est notre démarche. Ecouter les Ramonvillois, construire une liste ouverte très largement sur la société civile, privilégier le projet aux petits calculs. Telle est notre méthode. Pragmatisme et proximité, pour bâtir un avenir meilleur pour tous.

Il est plus que temps de tourner la page à Ramonville !

Cette proposition d’accord, avortée, est le parfait exemple de la politique du maire sortant aux abois : des chicayas politiciens, au détriment de l’action concrète.

Ces vieilles méthodes doivent cesser !

L’enjeu de ce scrutin, c’est bien l’intérêt des Ramonvillois, et non celui des appareils politiques.

Le 28 juin, la seule liste qui propose une véritable alternance pour bâtir le Ramonville de demain, c’est Ramonville et vous, avec Sylvie Brot !

Communiqué – 3 juin 2020


Les seuls à permettre l'alternance !
La Dépêche, 23 Juin 2020
Sylvie Brot repart en campagne
À Ramonville, 58 % des électeurs ont boudé les urnes lors du 1er tour des élections municipales, le 15 mars dernier. Arrivée en deuxième position (à 159 voix d’écart de celle du sortant), la liste "Ramonville et vous"...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK