Mon Ramonville de demain

Après la crise du Covid-19, Ramonville et vous lance l’initiative « Mon Ramonville de demain » pour vous donner la parole sur les sujets qui vous préoccupent.

Il ne faudra que 3 à 5 minutes pour répondre aux questions pour que, collectivement, nous construisions le Ramonville de demain.

Voici ce que les Ramonvilloises et Ramonvillois attendent pour demain

(liste mise à jour quotidiennement à partir des réponses reçues)

  • "Développer le réseau des pistes cyclables"
  • "Mettre en place un système de livraison commun aux commerçants Ramonvillois"
  • "Développer le soutien scolaire"
  • "Développer la sécurité physique et sanitaire"
  • "Un urbanisme plus cohérent, des commerçants aidés, de la vie sur la commune (stop au festival de rue qui ne privilégie ni les ramonvillois, ni les commerces ramonvillois)"
  • "Une ville qui favorise les déplacements à pied et à vélo et qui donne moins d'importance à la voiture"
  • "Plus de pistes cyclables, plus de commerces de proximité et utile, un vrai centre ville attractif, des animations pendant l'année (plus de cinéma en plein air, plus des festival ou d'animation) plus verdures et des coins à l'ombre pour les personnes âgées et enfants"
  • "Arrêt des logements sociaux. Un peu plus de sécurité dans la ville et au métro. Aménagement d'un rond point carrefour avenue de Suisse. Revoir étranglement avenue Mitterrand (zébra inutile). Surveiller les plateformes de deal (place Pablo Picasso, métro...). Arrêt du festival de rue qui est fait pour une minorité de Ramonvillois. Bonne chance."
  • "Ouvrir davantage Ramonville sur son environnement et son voisinage. Revoir complètement la politique culturelle en la mettant au service de tous et en supprimant définitivement ce grossier et stupide festival de rue."
  • "Dépolitiser la gestion municipale"
  • "Beaucoup plus de DEMOCRATIE participative"
  • "Arretez de dilapider l'argent public en le distribuant aux amis de Lubac"
  • "Dégager la société des CHALETS qui ne rend aucun compte aux citoyens alors qu'elle est de fait l'urbaniste exclusif de la commune"
  • "Moins de place pour la voiture LIMITATION VITESSE à 30 km/h plus et mieux pour les piétons et les cyclistes"
  • "Un vrai centre ville ombragé et sécurisé"
  • "Rénovation des bâtiments municipaux vétustes (écoles, gymnases …)"
  • "Sortez les sortants !!!"
  • "Renforcer répression des comportements abusifs (jets de masques sur voie publique, stationnement inapproprié, excès de vitesse, non-respect code de la route notamment aux passages piétons …)"
  • "Réduire les flux de circulation automobile"
  • "Renforcement décheterie + le cas échéant création dans périmètre SICOVAL d'une grande décheterie spécialisée EV (déchets végétaux)"
  • "Promouvoir les artisans et commerçants de Ramonville et le principal pour cet été : mettre en place un soutien scolaire pour compenser les savoirs-faire non acquis durant le confinement."
  • "Plus de démocratie réelle et pas fictive"
  • "Une politique qui se préoccupe des besoins de la jeunesse : un accès à la culture, au sport, au soutien scolaire, .... Les installations sportives, centre culturel, école de musique, ... ne sont pas dimensionnées pour l'augmentation démographique de la commune."
  • "Améliorer la propreté dans l'espace public et sanctionner plus durement dépôt sauvage"
  • "Art culture (pas kiwi) et musée A DEVELOPPER"
  • "Accélérer le développement transports en commun et desserte de tous les quartiers (exemple marangon floreal)"
  • "De la démocratie avant tout, laisser la population prendre la parole, et proposer des mesures aux élu(e)s"
  • "Plus de sécurité (Faire respecter les limitations de vitesse, moins de délinquance, accès aux établissements scolaires). Revoir l'accès à la déchetterie : contrôle des entrées. Mettre en place des vraies pistes cyclables séparées des routes. Mettre plus de places de stationnement sécurisées pour les vélos. Faire respecter au Bikini les volumes sonores. Par exemple, tous les ans lors du festival des curiosité, malgré les fenêtres fermées, on ne peut pas dormir à cause du bruit de la musique alors que nous vivons à plus de 1,5km. Ouvrir la médiathèque certains dimanches. C'est ce jour que les personnes ont du temps. Revoir les dépenses locales. Les impôts sont très élevés et on n'en voit que très peu l'utilité. On sent que beaucoup d'argent est gaspillé."
  • "Développer l'accès à la culture scientifique et technique"
  • "Favoriser les déplacements piétons et vélos (espaces aménagés en termes de sécurité, des bancs, de l'ombre). Favoriser les approvisionnements en circuits courts (alimentaire) directement du producteur. Permettre l'implantation de commerces de proximité. Aider des artisans à s'installer et à faire connaître leur travail. Penser le fonctionnement de la commune à l'échelle du SICOVAL en mutualisant certaines actions avec d'autres communes."
  • "Plus de solidarité"
  • "Interdiction des revenus non salariés. Plafonnement de ceux-ci à 4 fois le SMIC."
  • "Protection des classes LSF;  davantage des espaces verts en ville; animations culturelles et sportives; informations traduites en LSF, vidéo/lives en sous-tirage et/ou en LSF; horaires pour bus les jours de férié et dimanche (exemple ligne 56); petites commerces de producteurs locaux et artisanat"
  • "Voirie : des trottoirs plans et propres; des abords de traversées à 2cm au plus; des passages piétons identifiés même dans les zones 30; des zones piétonnes et cyclables bien délimitées et signalées tactilement"
  • "Services : des services à domicile facilités pour les personnes en situation de handicap (même provisoires) et/ou âgées; mise en lumière des artisans et commerçants locaux"
  • "Coup de gueule : Appel au civisme et aux RESPECTS pour le vivre ensemble"
  • "La vitesse sur l'avenue latécoère doit être limitée à 30 km/h en installant des limitateurs"
  • "Plus de propreté dans la ville (encombrants sur les trottoirs. ..), plus de sécurité (caméra. ....)"
  • "Passage des ordures carton 1 fois par semaine."
  • "Le respect du bien commun et des biens particuliers sans distinction d'appartenance politique."
  • "Avoir une équipe avec des engagements clair ; dans l'intérêt de la collectivité et en arrêtant les querelles partisanes. Avoir un endettement supportable avec une gestion rigoureuse sans idéologie !!"
  • "Développer les mobilités douces (pistes cyclables sécurisées, pietons, transports en commun...); renforcer la végétalisation de la ville, les jardins partagés...; favoriser l’accès au commerce local; avoir un vrai centre ville (village) piétonnier; avoir une police de proximité un peu plus développée."
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK